Leixões, Matosinhos, Porto

Au revoir la Galice ! : Nous avons quitté Baïona juste avant l’aube.  Peu de vent, la navigation est très tranquille, presque trop pour le capitaine (beaucoup de moteur !!), mais l’équipage ne s’en plaint pas et en profite pour jouer aux cartes et bouquiner !

 

Nous sommes arrivés dans la soirée au port de Leixões, « Prononcez : (Audio à écouter)  » ,situé un peu au nord de l’embouchure du Douro.

Leixões est le grand port de commerce de Porto. Il est situé sur la commune de Matosinho et fait partie de l’agglomération de la deuxième ville du Portugal. La marina n’occupe qu’une petite place derrière les quais de chargements des cargos, mais finalement ce paysage de grues et le balai des cargos, bateau pilote, remorqueur et même paquebot de luxe forment un spectacle assez fascinant et pas que pour les enfants !

Un grand pont routier se relève à la verticale pour laisser entrer les gros bateaux.

 

Matosinhos, est une ville à part entière, au nord de Porto et regroupe à la fois un grand port de pêche, avec ses quartiers populaires, un grand port de commerce, une marina, une station balnéaire avec de grandes plages à rouleaux, et même un terminal pétrolier et une raffinerie (heureusement que nous n’avons vue qu’en arrivant par la mer). Cela forme un curieux mélange et une ambiance particulière : ce n’est pas le Porto des cartes postales, mais cette banlieue vivante nous plait bien. Et puis, métro et bus nous amènent directement en 30 minutes environ dans le centre de Porto.

Finalement, nous resterons là une bonne semaine. Certes les pontons de la marina tiennent un peu par des cordes et des sangles mais elle est 3 fois moins chère que celle « plus chic » placée dans l’embouchure du Douro, et on sympathise avec Strømella, le bateau hollandais voisin, David et Dany et leur belle rencontre.

A la découverte de Porto, nous avons commencé sagement, en descendant vers le Douro par les petites rues, de collines en collines.

Adrien est impressionné : Ici même les anges dabent !

Ange qui dab

 

SONY DSC

SONY DSC

Nous avons donc découvert les bords du Douro en arrivant à pied sur le Ponte Luiz I, à l’étage supérieur.

Et là, il faut avouer que cela en jette sérieusement !

IMG_0449

IMG_0579

La semaine à la marina de Lexoes s’est déroulée en alternant les visites dans Porto, les après-midi à Matosinhos, dans une atmosphère toujours ventée et finalement un peu humide sur le bateau du fait des embruns créés juste de l’autre côté de la digue du port par les gros rouleaux sur la plage.

Ce fut aussi la semaine de la rentrée pour les garçons qui ont commencé l’école en même temps que tous leurs copains et pour tout le monde de prendre le rythme d’une vie à bord avec ses plaisirs et ses obligations.

Nous avons terminé cette chouette semaine pour une belle journée chez Dulce et Edouardo, des amis proches d’Angoulême que Grégoire n’avaient pas revus depuis 20 ans, et qui nous ont reçus comme des princes dans leur très belle maison. Émotions, rires et embrassades à gogo !!

Dimanche 10  Septembre, 09h00 : départ pour Cascais !

 

5 réflexions sur “Leixões, Matosinhos, Porto

  1. Décidément on va connaître parfaitement le Portugal par procuration. Nous sommes impressionnés par votre organisation avec les moments de détentes et les obligations. Le dab des anges est tout même beaucoup plus sympa que celui de Macron. Nous avons admiré les propos de chaque enfant et grâce aux différents textes et vidéos nos filles sont accrocs. Elles ont du mal à comprendre que ce soir vous êtes en mer au regard de votre positionnement que nous suivons également. C’est d’ailleurs tout aussi compliqué à imaginer pour nous parents .

    Adrien, 15 kg de boulot sur ton bateau, le capitaine a accepté le poids ? Lorsqu’il était parti pour traverser l’atlantique seul, un magnétophone et trois k7 lui semblait impossible à prendre pour cause de surpoids.
    Quel bonheur de se détendre un vendredi soir avec votre blog.
    MERCI
    JN et ses femmes.

    J'aime

  2. Justement , moi au risque de me faire « moquer » par mes neveaux , je ne sais pas ce que veut dire
    « un ange qui dabe ! » Jean Noël et Hélène , vous êtes super branchés !!! C’est trop bien ces beaux récits et ces belles photos . Quel pied de voyager avec vous !

    J'aime

    1. Cap sur porto santo de bon matin, merci de ce partage, et c’est vraiment trop bien de pouvoir vous suivre!!!
      Méfiez vous, vous pourriez avoir la surprise d’un débarquement en masse un jour!
      Milles bises pour vous 5, et à très bientôt pour d’autres nouvelles, Babeth et Michel

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s