Traversée Canaries-Cap Vert

Après un dernier point avec Patrice, le capitaine de Belorc’h sur la météo des prochains jours, les capitaines confirment leur prévision : la fenêtre météo s’annonce idéale : peu de mer et un bon vent, on devrait arriver au Cap Vert comme un « pet sur une toile cirée » !

Par contre, il faut se dépêcher pour ranger l’avitaillement dans les cales. Sportif pour être prêt après le déjeuner car pour éviter les cafards ( les fameux cucaratcha), il faut laver chaque fruit, déconditionner les cartons … car ces petites bêtes prolifèrent dans les cargos et lieux de stockages. Et enfin, tout ranger et organiser dans les cales.

Ouf, A 14h, prêts, on largue les amarres en même temps de Belorc’h, ce qui permet aux enfants se parler par VHF interposée. (enfin, quelques heures seulement, car Belorc’h est un catamaran et leur bateau a vite pris beaucoup d’avance!)

Pour Bagatelle, la traversée Garachico – île de Sal (850 miles) sera de 6 jours à une belle moyenne de presque 6 nœuds !

Bon vent au départ entre Tenerife et la Gomera, puis accalmie pour finir par 3 jours avec 25 Noeuds de vent et une mer finalement assez formée (houle courte de 3 mètres) qui nous a permis de faire de belles moyennes et de tester différentes configurations de voiles au vent portant: une bonne répétition avant l’autoroute des alizés qui nous emmènera aux Antilles.

Mais surtout, cette belle traversée est rassurante pour les membres moins aguerris de l’équipage qui appréhendent un peu la grande transat vers les Antilles … finalement, nous avons réussi à bien vivre ensemble ces 6 jours, sans mutinerie, même si avouons le, nous étions très très très content de voir les côtes !!

SONY DSC

  • 0 vomi !
  • 1 pleine lune qui nous accompagne comme un phare,
  • 2 visites de dauphins,
  • 3 garçons au top,
  • 4 x 2 envois de spi.
  • 5 couchers de soleil
  • 6 poissons (5 dorades coriphènes et 1 bonite juste avant d’arriver)
  • une dizaine de combinaisons de voiles pour trouver la meilleure allure sous vent portant sans trop tirer sur Michel Descorte (notre fameux pilote..)

Pas facile de raconter ce temps un peu suspendu, bercé par le ronronnement des vagues… Lecture, films, cuisine, siestes, manœuvres, apéros, quarts de nuits…

Petit montage pour essayer de partager avec vous cette traversée :

 

Une réflexion sur “Traversée Canaries-Cap Vert

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s