GOMERA !!

Vous avez compris que nous diffusions avec un léger différé. A cette heure, 8 Novembre, nous sommes arrivés aux Iles du Cap Vert mais nous avons encore quelques aventures canariennes à partager …..

Nous avons rallié l’Ile de la GOMERA  après une traversée de 36 heures depuis Lanzarote sans grand intérêt puisque presque entièrement réalisée au moteur ! Trop de vent, cela peut être un peu dur, mais pas de vent c’est vraiment la plaie ! On en espérait un peu mais là rien ! Nous avons donc fait un pit-stop pour reposer la machine en nous arrêtant à un mouillage au sud de Tenerife, charmant, au pied de l’aéroport : 1 avion toutes les 5 minutes, les garçons ravis, et devant une plage de nudistes depuis laquelle un nageur est venu faire 2 fois le tour du bateau : les garçons l’ont qualifié de « nudiste inquiétant »….

Le lendemain matin (15 Octobre), une houle vicieuse de sud s’est levée qui nous ballotte sérieusement et nous partons donc dès potron-minet et avant le petit déjeuner pour la Gomera, où nous voulons passer une semaine pour nous reposer avant de revenir accueillir, Marie, Hélène et sa troupe, au Nord de Tenerife.

Pas beaucoup de vent et les voiles qui battent mais au bout d’une heure, la grand voile s’affale toute seule: drisse cassée nette ! Il va falloir monter dans le mat et trouver une solution définitive à ce problème qui se répète !

Route génois et moteur pour la Gomera qui nous permettra quand même de prendre une jolie bonite  pour le diner du soir.

Nous avons passé une très agréable semaine à la Gomera:

La Marina la Gomera, très fonctionnelle, est située au sympathique centre ville de San Sébastian , avec 2 plages de sable noir à proximité.

Nous y avons fait de très chouettes rencontres et passé de bons moments avec les équipages de Belorc’h et Vitavi, qui font la même boucle que nous et de Pikaïa, partis de La Charente (Port de Soubise) et en route vers l’hémisphère sud et la Patagonie !

La Gomera est principalement connue pour 2 choses :

  • Les randonnées : L’ile est un gâteau rond découpé à la hache par des vallées très profondes donnant des points de vue vertigineux. Le pourtour et le sud sont très arides mais le centre et les  sommets de l’Ile forment un parc naturel abritant une forêt luxuriante principalement constituée de lauriers, apportant fraicheur et humidité.

Nous nous y sommes promenés et à l’approche de la Toussaint, ce fut bon de respirer les sous-bois en automne, cueillir des châtaignes et ramasser quelques mures.

  • Le Silbo, un extraordinaire langage sifflé qui permettait aux habitants de l’île de communiquer de haut en bas des barranco (vallées) et d’échanger toutes sortes d’informations. Le silbo comporte près de 5000 mots sifflés. Il n’est plus couramment utilisé mais il est à nouveau enseigné à l’école.

Petit aperçu de l’Ile accompagné par la chanson de Feloche, Silbo,  ci dessous:

 

2 réflexions sur “GOMERA !!

  1. Coucou,
    On attendait avec impatience de vos nouvelles. C’était trop long. Grace à vous on se cultive et nous découvrons l’ile de Gomera avec le chant du Silbo. Autre question, A qui appartient l’île de Gomera ?
    Bravo pour vos vidéos. Avez vous survécu dans la jungle.
    On vous embrasse.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s