Antigua

Adrien : Antigua est une île de l’état Indépendant d’Antigua et Barbuda. Ces îles ne sont indépendantes que depuis 1960. Avant, c’était anglais et cela se ressent encore aujourd’hui. Nous n’avons visité que Antigua. Barbuda a été dévastée par l’ouragan Irma. Sa population avait été évacuée sur Antigua et seule une toute petite partie y est retournée aujourd’hui car 95% des infrastructures et habitations avaient été détruites par des vents de 300km/h. Antigua, elle, est connue pour ses grands yachts du moins du côté de English Harbour au sud de l’île là où nous avons prévu de débarquer à Nelson Dockyard.

Grégoire: English Harbour est une sorte de bras de mer s’avançant dans la terre qui servait de base à la marine Anglaise dans les Antilles et abritait le grand arsenal d’entretien de la Navy. Emplacement stratégique car idéalement placé par rapport aux autres iles et aux routes maritimes, il était inexpugnable. En voyant le lieu, on comprend tout de suite que les Anglais aient choisi cet endroit pour s’installer ! L’Arsenal fut baptisé Nelson Dockyard du nom d’un des plus fameux amiraux anglais, l’Amiral Horatio Nelson qui fut le roi des mers pendant la période de la révolution et des guerres napoléoniennes. Son dernier coup de génie fut la bataille de Trafalgar, où la navy anglaise écrasa la marine française mais où , coup du sort, il perdit la vie ayant été repéré par un tireur français.

Adrien: Dès que l’on arrive, on peut observer d’énormes yachts à moteur d’une (petite) cinquantaine de mètres chacun voire plus ! Il y a aussi de gros yachts à voiles, notamment des classe J qui faisaient la coupe de l’America il y a 100 ans ! Car si à Antigua il y des gros yachts à moteur c’est aussi le top du bateau à voiles.

L’ambiance est vraiment “British” ce qui n’est pas désagréable. Très vite, on prend nos marques, nos habitudes, on cherche un petit peu de Wi-Fi (Wafaille, comme ils diraient). Autre surprise, ils conduisent à gauche, pour vous dire à quel point c’est anglais ! De l’autre côté, après avoir traversé une sorte d’isthme, on tombe sur Falmouth Harbour, une baie plus grande avec des YACHTS ENCORE PLUS GROS, genre 80m notamment celui de Sir James Dyson (Oui! Le même que les aspirateurs !! ) Qui fait 87m et qui est le plus ancien yacht à vapeur encore en service. L’ensemble de ces deux ports, (Nelsons Dockyard et Falmouth harbour) forment English Harbour.

IMG_3482

Nous, nous sommes mouillés dans Freeman’s Bay, à l’entrée du repaire de Nelson. Nous n’avons pas fait grand chose pendant ces quelques jours, si ce n’est se promener, se reposer, se baigner et … école le matin.

Nous sommes aussi allés sur la capitale, St John’s. Il y a des bus collectifs, plutôt genre aluguer (voir Cap Vert) que RATP pour nous y rendre. Une fois sur place, nous découvrons une ville de taille moyenne plutôt sympathique et animée. Nous profitons d’un marché plutôt bien achalandé pour refaire le plein de fruits et légumes. Parce-que c’est bien sympa les pommes à 2€pièce des USA pour les riches retraités anglais, mais pour la conso familiale c’est moins cool !  Aussi, nous sommes contents d’être venus car, l’ambiance gros yachts et compagnie à l’européenne d’English Harbour ne nous aurait pas bien reflété l’ambiance générale d’Antigua…

Nous avons aussi fait de très jolies balades, dans un genre totalement différent de la Guadeloupe car l’île est beaucoup plus sèche.

En trainant sur les pontons de Falmouth Harbour à admirer la grandeur des yachts on apprend bien vite que dans 2 jours commencera la RORC 600 Caribbean. C’est une régate du RORC (Royal Ocean Racing Club) encore un truc d’anglais, de 600 milles marins qui fait un parcours un peu en zigzags à travers les îles de la Caraïbe. C’est une course très huppée avec parmi les meilleurs bateaux du monde, notamment Rambler88, une machine de guerre !

Cette course rassemble aussi des boss de la voile internationale, et, encore heureux parce qu’ils vont prendre du vent….. Nous avons donc pu admirer le départ de cette course, depuis une colline.

C’est ce même matin, où nous voulions simplement changer de place, quand, le guindeau, (machine électrique qui nous permet de monter et descendre notre ancre) nous fait le coup de la panne. Nous avions déjà remarqué qu’il ralentissait de temps en temps, mais là, néant. Après avoir démonté et vérifié toutes les connections, il faut se rendre à l’évidence, c’est le moteur électrique qui est HS…: le joint d’étanchéité du boitier du moteur était totalement usé. Ainsi, à chaque vague, le moteur prenait l’eau et inutile de préciser qu’il était donc totalement bouffé par la corrosion, que la masse métallique s’effritait et donc que le tout était mort.

Nous sommes alors un lundi, et une question se pose : commander la pièce de St Martin pour le lundi suivant, où bien faire 3 opérations d’ancre (20 kg + 30 m de chaîne 10mm) à la main et aller chercher la pièce nous même à Saint Martin. En plus, la météo voulait qu’on parte soit immédiatement soit de toute manière 5 jours après. Nous avons choisi la première option et nous avons donc BIEN profité d’Antigua !

4 réflexions sur “Antigua

  1. 20 Kg..quand même…Jolies photos. On a tant besoin de ce soleil ..ici..
    Ce matin demande de secours à Achères, Ligne A interrompue..Profite, profite !!

    J'aime

  2. Vous auriez pu vous inscrire à la grande course des grands marins prestigieux. Vous faites une sacrée équipe!! Ici dernier weekend de ski on va passer les étoiles. Je suis embêtée pour vous car votre année dans les tropiques fait que nous avons tous pris une avance certaine par rapport à notre niveau de ski. On essaye de vous faire un peu râler.
    Bises.

    J'aime

  3. Salut la petite famille perdue dans les iles
    Comme on en avait parlé, on envisage de passer vous voir lors de votre passage à NYC
    les dates sont elle toujours les mêmes ( les aléas des caps et des vents voire de la technique sont ce qu’ils sont).
    Dès votre réponse, on calera nos billets prévus a priori pour être sur place entre le 01/06 et le 04/06

    A bientôt et profitez bien
    on vis au soleil en lisant vos posts

    Philippe et Catherine

    J'aime

    1. Salut
      C’est les bonnes dates, du 1er au 15.
      Super sympa de vous trouver à NY.
      Si vous pouvez décaler un peu , c’est top car du 1 au 4 mon Papa sera avec nous et on profiterait mieux de vous du 3 au 6 par exemple. Sinon, on fera comme ça !!
      Bises et à très vite !
      Gregoire

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s