Iles Vierges Britanniques (BVI)

Cet archipel fut aussi découvert par Christophe Colomb, mais malgré leur beauté elles furent dédaignées par les espagnols plus intéressés par l’or des territoires sud américains. Ils regrettèrent amèrement leur choix lorsque leurs navires remplis de richesses étaient attaqués sur le chemin du retour par des flibustiers anglais ! Bien cachés dans les nombreuses baies protégées des îles vierges, ils bondissaient sur les flottes espagnols, pillant les cales lourdement remplies dont la route vers l’Europe passait à quelques encablures de cet archipel.
Une partie des îles est d’ailleurs restée une colonie britannique autonome, 3 autres furent disputées entre français, anglais et hollandais avant d’être cédées aux Etats Unis au début du XXeme.

Nous n’irons que dans les BVI, les îles vierges britanniques pour éviter de multiplier les clearances d’entrée.
Elles ont elles aussi subi le passage d’Irma, et les dégâts sont considérables mais comme après chaque passage dévastateur de cyclone, les infrastructures doivent être vite réparées pour conserver leur principale source de revenus : le tourisme.  Mais près de huit mois après, des complexes de luxes 5 étoiles sont toujours comme au lendemain de l’ouragan, complètement détruits.

Le plan d’eau turquoise entouré des différentes îles forme comme un lac protégé de la houle, très agréable pour la navigation.

Emile : On est arrivé à Virgin Gorda qui est une des îles de l’archipel, dans un mouillage qui s’appelait Gun Greek. Papa avait lu qu’on pouvait y faire nos papiers d’entrée, mais un autre bateau nous a expliqué que le cyclone Irma vait détruit l’endroit et qu’il fallait aller ailleurs. On a donc dû repartir à St Thomas Bay pour les faire.
Quand j’ai voulu me baigner avec papa pour vérifier l’ancre, j’ai vu 2 gros tarpons  et je suis remonté direct !! (les tarpons sont des poissons très gros d’1,30 m mais heureusement maintenant je le sais, pas dangereux du tout !)

Le lendemain, on est parti pour les « Baths ». Et les Baths, c’est vraiment très très beau ! Il y a d’énormes rochers de granit qui forment des grottes avec des plages de sables à l’intérieur et de l’eau super claire !
On n’est pas arrivé par la bonne plage et il a fallu faire de l’escalade dans les rochers pour accéder à l’autre plage. Comme j’adore sauter dans les rochers et que dans 10 jours c’est mon anniversaire, c’était un beau cadeau en avance ! Bon Victor, lui, n’arrêtait pas de dire « c’est la fin !, c’est la fin ! » mais quand on est enfin arrivé aux Baths, et qu’on est entré dans les grottes incroyables, Victor a dit cette fois « c ‘est le plus beau jour de ma vie ! » Faudrait savoir !
Après on est rentré manger sur le bateau mais on y est retourné l’après-midi tellement c’était chouette. Cette fois, on est allé directement sur la jolie plage avec les masques (c’est interdit d’y aller avec l’annexe, mais on la laisse à une bouée et on fait les derniers mètres à la nage)
On a refait les grottes et on a découvert un autre passage qui donnait une vue superbe sur l’ensemble des gros cailloux avec au loin Bagatelle sur l’eau turquoise et les silouhettes des autres îles derrière. Waouh !

Nous sommes restés 6 jours à naviguer dans les BVI : Mouillages à Gorda Sound, dont un tranquille face à Prickly Pear Island avec les flamants roses qui venaient nous saluer le soir, puis un arrêt à Jost Van Dyke, décevant car on visait le passage à gué et le vent nous a contraint à nous rabattre sur Garner Bay pour éviter d’être trop roulés pendant la nuit, et puis dernière belle soirée sur Norman Island, au beau mouillage à Benures Bay.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s