Cuba : Cayos et Trinidad

Emile : Les « Cayos » sont des petites îles. Ce qu’on appelle les « Jardins du Roi » est un archipel de cayos tout en longueur au nord du Cuba. Il doit faire à peu près 120km de long. C’est un archipel corallien, ça veut dire qu’il n’y a pas beaucoup de fond entre les îles (à peu près 10 ou 20 mètres). Tous ces cayos sont quasiment inhabités, parce qu’ils sont tout petits et qu’il n’y a pas grand chose dessus !

Sur 3 des îles, il y avait la « guarda », des militaires cubains chargés de surveiller la côte. Dans ce pays, les bateaux n’ont pas le droit de débarquer où ils veulent. Du coup, dans les îles, on a dû jouer à cache-cache avec la guarda : on a pu débarquer sur les îles où ils ne nous voyaient pas : au cayo caïman de la mata de coco (j’adore ce nom!), à Bocca Chica et au cayos Falcones.

Durant cette semaine dans les cayos, aucun voilier ! Les seuls gens que nous avons rencontrés étaient des pêcheurs très sympas qui, à chaque fois, nous ont donné du poisson frais. Pour les remercier, on leur a offert du gâteau nantais et du vin !

Brunehilde : Grgoire avait repéré la petite station de pêche de Cayos Falcones dans le blog d’un autre bateau. L’équipage y avait dégusté des ventrées de langoustes et Grégoire rêvait d’un même festin, mais les 2 charmants pêcheurs présents sur la station lui ont expliqué que les viviers étaient vides ! Nous étions en pleine période de reproduction des langoustes (mars à juin), donc pas de pêche en ce moment… enfin, à écouter les récits d’indigestion des copains passés par la côte Sud, on se demande !! Mais ils nous offrent un magnifique pagre !

Emile : On a aussi vu 2 épaves de cargos, et de très beaux oiseaux : cormorans, pélicans, aigrettes, des mouettes à tête noire (dont on ne connait pas le nom)… L’eau était trop claire ! Et on s’est bien amusés avec le petit bateau gonflable de Victor ! 7 jours, c’est passé vite !! entre les navigations, les plages, les mouillages, les films, monter et descendre l’annexe et les apéros… et voilà on arrive à Varadero !

Adrien : Nous sommes arrivés à Varadero au levé du jour. Nous étions partis à 22:30 pour que la navigation semble plus courte (aux enfants surtout !) À notre arrivée à la marina, nous avons un véritable comité d’accueil, dont Debbie, une dame canadienne qui vit ici sur son bateau depuis maintenant 17 ans. (Elle est mentionnée dans tous les guides nautiques !) Et elle nous a très gentiment accueillis.

Varadéo est surtout connu pour sa grande plage, mais pour nous, ce sera surtout le départ vers une nouvelle excursion. Nous avons quand même profité de la baignade et nous avons réservé le bus pour Trinidad. On part pour 12 jours, c’est la première fois depuis notre départ qu’on laisse Bagatelle aussi longtemps !

Rebelote: lever à 5:00 du matin pour aller prendre le bus. Après 6h30 de trajet, nous arrivons dans la petite ville de Trinidad. C’est une ville infiniment plus petite que Santiago et aussi beaucoup moins polluée vu que le centre ville, classé au patrimoine de l’UNESCO, est fermé aux voitures le jour. Les rues pavées sont jolies et bordées de belles maisons colorées, vestiges de l’époque coloniale.

Brunehilde : Trinidad est un petit bijou : le vieux centre ville est un peu « sous cloche » avec musique, galeries, musées et boutiques pour le touriste, mais une douce nonchalance nous gagne et ce n’est pas désagréable… Depuis les portes ouvertes et à la nuit tombée, on aperçoit les salons aux plafond haut décorés avec quelques meubles d’une époque faste révolue, le balancement des rocking chaires devant la télé allumée… Judith, qui nous accueille dans sa casa particular, nous propose un taxi pour aller à la plage, mais nous, la mer ne nous manque pas ! Alors même si Adrien trouve qu’on a déjà fait 3 fois le tour, on reste se promener dans le village. Dès qu’on sort un peu du périmètre de l’Unesco, on retrouve une vie plus « cubaine », bruyante, vivante, moins léchée et plus populaire aussi dès qu’on monte dans les quartiers au nord de la ville.

Adrien : Nous sommes restés 2 jours à Trinidad à se promener, mais SURTOUT, nous avons retrouvé le temps d’une journée les copains de Belorc’h et de Callinago. C’était super !! On avait plein de trucs à se raconter et on était méga contents de les revoir.😃

C’était une superbe journée, avec l’émotion de se retrouver et l’émotion de se quitter : on espère revoir les copains aux Açores. Sinon, ce sera dans le Morbihan à coup sur !!

Bon vent à vous !

De notre côté, après 2 jours à Trinidad, nouveau réveil matinal et on reprend le bus, direction cette fois, La Havane !

2 réflexions sur “Cuba : Cayos et Trinidad

  1. Vous êtes tous beaux, Astrid était fier de voir que l’annexe offerte à Victor faisait parti du voyage. On vous embrasse et on attend les autres épisodes avec impatience.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s